Lou Evans ARNE

Fonction          :      President/Directeur General

Emission          :      Baladoïscope

Profession        :     Technicien en electronique 

                                        Journaliste    

                                        Electricien

                                        Telecommunication

                                         Informaticien

                                         Web Designer/Webmaster

Langues Parlées :   Créole, Français, Anglais, Espagnol

Horoscope         :

                                     

E-mail :  louarne@gmail.com                                                              baladefm@yahoo.com

 

<!-- START FreeVideoCoding.com -->
<embed src="http://38.99.171.17" width="320" height="240" quality="medium" type="application/x-shockwave-flash" pluginspage="http://www.macromedia.com/go/getflashplayer"></embed><br><a href="http://www.freevideocoding.com">FreeVideoCoding.com</a>
<!-- END FreeVideoCoding.com -->

L'Origine de la famille ARNE de Saint Domingue

Arne's Origin : Old German  Meaning : eagle  
Arné Porté dans les Hautes-Pyrénées, désigne celui qui est originaire d'Arné, commune du même département. Mentionné sous la forme Arnerio en 1290, le toponyme est de sens incertain. Il peut être formé sur le nom d'homme gaulois Arnos, mais on envisagera plutôt une racine prélatine ar(n), à l'origine du nom de plusieurs cours d'eau. Autre possibilité : un dérivé de arena (= sable).ARNE (scandinave) - «semblable à l'aigle ».

89-21 et 89-48 ARNÉ ou ARNEY (St-Domingue, 18°-19°)
Joseph,  né  à Dole (Jura) le 8 11 1762 a été  baptisé  le
même  jour.  Il était fils d'Adam ARNEY (demeurant à Dole,
veuf  de Marie VERNIORY et âgé de 38 ans lors de  son  ma-
riage)  et de Claudine Françoise BECLE (de la paroisse  de
l'Etoile, fille de feu François et Anne Ignace VARICHON et
âgée de 36 ans au mariage), mariés à Dole le 7 1 1762.
Menuisier comme son père puis engagé volontaire aux Gardes
Françaises pour 8 ans en 1785,  il participe à la prise de
la  Bastille où il est un des premiers à entrer et désarme
le gouverneur de LAUNAY. Sous-lieutenant dans le corps des
volontaires  de la Bastille puis dans la  Garde  Nationale
Parisienne,  puis  lieutenant  et capitaine dans  le  103°
régiment  d'infanterie,  il  fait les campagnes  du  Rhin,
d'Italie  et de l'Ouest.  Le 7 12 1801 il s'embarque  pour
St-Domingue  avec l'expédition du Général  LECLERC.  Comme
tant  d'autres,  il y meurt des suites de fièvres,  le  30
vendémiaire XI (22 10 1802), au Port-au-Prince.
  Cette synthèse a été rédigée à partir des articles de MM
Henri  et  Paul Lambert "Un héros à la mesure de  l'épopée
révolutionnaire :  Joseph ARNEY" (La nouvelle revue Franc-
comtoise,  n° 57 et 58) et de Daniel Bienmiller "ARNEY, le
dolois de la Bastille" (Cahiers Dolois n°  8,  1989),  qui
nous ont été envoyés par M.  André Genre, membre du Centre
d'entraide  généalogique de Franche-Comté et de la Société
d'émulation du Jura,  qui nous précise : "M. Henri Lambert
fait  actuellement  le  point de tous  les  renseignements
qu'il a pu réunir sur la vie et la famille de J.  ARNEY et
publiera sur le sujet dans quelques mois un travail inédit
et  très intéressant" dont il nous adressera  copie.  Nous
vous tiendrons au courant. Merci aux Francs-Comtois!