Home

Programmes

Staff

  Culture

Liens

Nord-Ouest

A la Une

Chat

 Couverture

Contacts

Home
Programmes
Staff
Liens
Histoire
Statut
Vision
Mission
Couverture
Contact
Culture
Diaspora 
Nord-Ouest
Album Photo
A la Une
Publicité
Store
Carol de Lynch
 
 

 

 
 
 
 
 
 

 

Après Jean-Raymond Philippe et Marc Frédéric, Maxo Maronne, un huissier disparaît mystérieusement ; sa veuve pointe du doigt a la police.

Maxo Maronne, un huissier-audiencier qui était placé sous surveillance policière depuis une présumée tentative de suicide suite au scandale des narcodollars, est décédé le week-end écoulé à Port-de-Paix (Nord-Ouest).

Son épouse accuse la Police Nationale d’avoir provoqué la disparition de son mari en raison du refus systématique de le laisser partir à Port-au-Prince pour des soins médicaux appropriés.

Aux ordres de la justice depuis plusieurs semaines, Maxo Maronne avait été hospitalisé après qu’il avait lui-même décidé d’absorber de l’acide sulfurique pour des raisons inconnues, selon des informations officielles.

La veuve du huissier affirme que le défunt avait obtenu de son médecin traitant son exeat après avoir été admis successivement dans deux hôpitaux de Port-de-Paix, Immaculée Conception et Beraca Lapointe. Mais, pendant 27 jours, la police l’avait retenu.

Affecté au tribunal de première instance de la métropole du Nord-Ouest, M. Maronne avait révélé avoir été témoin de la supposée tentative de suicide du directeur départemental adjoint de la PNH, Jean-Raymond Philippe, le 11 janvier 2009. Le commissaire de police devait rendre l’âme le jour même dans des circonstances jamais élucidées.

Outre Philippe et maintenant Maronne, l’affaire de Port-de-Paix avait déjà fait, en février dernier, une autre victime, Marc Frédéric, l’oncle du présumé narcotrafiquant Alain Désir extradé et emprisonné aux Etats-Unis.

Ce dernier avait laissé un pactole sur lequel des membres de l’appareil judiciaire et des policiers auraient fait main basse au cours d’une perquisition domiciliaire ayant éclaboussé de nombreuses autorités et créé des remous dans l’opinion publique sans donner lieu à des investigations sérieuses et transparentes. spp/radio Kiskeya

 CONTACT US
Designed by Lou Evans Arne  (954)5493537          All rights reserved to radiobalade. Copy right 2005-2006